Dans votre testament

En inscrivant Child-Help dans votre testament, vous donnez une chance aux personnes avec un handicap qui, sans vous, ne l’aurait pas eue. Vous contribuez, par exemple, à la formation du personnel médical ou à un meilleur accès à des soins de qualité dans les pays en voie de développement.

Le Legs

Au moment de votre décès, votre succession revient aux membres de votre famille ou à d’autres personnes que vous avez désignées vous-même dans votre testament.  Une part de votre succession est automatiquement attribuée à des héritiers réservataires (époux, enfants, petits-enfants, parents)  Vous pouvez attribuer librement la part restante à d’autres bénéficiaires. Quand il n’y a pas d’héritier légal et qu’aucun testament n’a été rédigé, l’Etat a droit à la totalité de votre succession.

Si vous rédigez un testament, vous pouvez y spécifier que vous souhaitez venir en aide après votre décès à une ou plusieurs associations qui vous tiennent à cœur. Il va de soi qu’un testament ne peut contrevenir aux dispositions légales. Il est primordial que les droits de l’époux (épouse) et des enfants soient préservés. Mais vous pouvez décider librement qu’une partie de votre patrimoine aille à une bonne cause, par exemple Child-Help. 

Il y a deux façons de rédiger un testament: un testament olographe (manuscrit) ou un testament authentique (acte notarié).  Il est important de savoir qu’on peut à tout moment annuler ou modifier son testament.

Nous vous conseillons de faire enregistrer votre testament chez un notaire ou au moins de demander son avis.

L’ASBL (association sans but lucratif) Child-Help, est autorisée à recevoir des legs (donations) et des double legs.

Le double legs

Le double legs permet à la fois de limiter les frais de succession pour vos proches et d’aider une bonne cause. Cette disposition permet à ceux qui vous sont chers de recevoir autant, si ce n’est davantage.

Lorsque vous voulez léguer une part de votre succession à d’autres membres de la famille qui ne sont pas en ligne directe ou à des personnes avec qui vous n’avez pas de lien de parenté, les droits de succession sur votre héritage sont importants. Comme l’ASBL Child-Help est reconnue d’intérêt public et paye des droits de succession moins importants.

Vous pouvez léguer une part de votre succession à Child-Help à condition que Child-Help paye les droits de succession des autres héritiers. Ainsi le membre de votre famille ou la personne que vous vouliez favoriser recevra autant – même parfois plus – que s’il n’y avait pas de double legs, et en plus il restera quelque chose pour Child-Help.

Le double legs est donc la solution idéale pour soutenir une bonne cause sans défavoriser vos héritiers.

Nous vous conseillons de prendre l’avis de votre notaire.

L’ASBL (association sans but lucratif) Child-Help, est autorisée à recevoir des donations et des double legs.

Comment aider?

Aidez Child-Help et donnez ainsi un vrai départ aux enfants porteurs d’un handicap dans les pays pauvres du Sud.

Restez informé

Recevez les dernières nouvelles sur Child-Help directement dans votre boîte mail.

CHILD-HELP OP SOCIAL MEDIA